• Un très beau Formathon 2018

    Congressistes comme partenaires
    Vos évaluations nous comblent !
    Merci pour votre fidélité ! Je retrouve ici les sessions 2018
  • Le Formathon crée sa chaîne YouTube

    Retrouvez les videos
    Des ateliers et colloques
    Cela se passe ici
  • On vous prépare déjà le 31ème !

    Evaluations, analyses
    Préparation, choix des thèmes et experts
    Tout sera bouclé au 1er juillet !
    Retenez les 16 et 17 mars 2019
  • Un succès renouvelé

    236 congressistes 50 experts intervenants
    44 partenaires exposants
    + nos  sponsors plaquette
    Un énorme MERCI à vous tous !
  • Accueil
  • Une technique de stérilisation tubaire simplifiée : la procédure essure

Une technique de stérilisation tubaire simplifiée : la procédure Essure


 

Docteur Francis CAQUANT

 

Jusqu’il y a peu la stérilisation tubaire se pratiquait de deux façons :

-      Par mini laparotomie

-      Par cœlioscopie.

 

Il s’agissait donc d’une véritable intervention chirurgicale avec des risques opératoires inhérents.

 

De plus celle-ci n’était pas autorisée, sauf 3 cas particuliers :

-      en fonction de l’âge,

-      en fonction de la parité,

-      en fonction de contre-indication aux autres types de contraceptions.

 

Depuis 2001, la loi autorise la stérilisation tubaire chez toute personne dès la majorité après 4 mois de réflexion. Cette loi a induit une demande accrue de contraception définitive.

 

La procédure hystéroscopique représente une nouvelle voie, offrant l’avantage de l’absence de risque opératoire.

Etant indolore, aucune anesthésie n’est nécessaire. De ce fait, elle se pratique en ambulatoire. Elle est remboursée par les caisses.

Enfin sa réalisation ne nécessite ni spéculum, ni pince.

 

Ainsi cette technique simplifiée répond tout à fait à une demande grandissante de stérilisation tubaire depuis sa légalisation. Elle s’inscrit tout à fait dans l’optique actuelle de chirurgie mini invasive et bien qu’il s’agisse d’une chirurgie de confort, l’innocuité de ce procédé permet de la proposer sans arrière pensée.

 

 

Bibliographie :

 

1 – Un nouveau dispositif médical pour la stérilisation féminine par hystéroscopie : le Système Essure – Kiep, juin 2005 : Le Pharmacien Hospitalier.

2 – Stérilisation tubaire par mise en place d’un dispositif médical implantable par hystéroscopie (système Essure) : étuide primaire de faisabilité – DEWULF S.Co : B. Decaudin, JB.Engrand, L.Wierre, JP. Resibois, S. Horrent, M.Boulogne, P. Odou, decembre 2004 : J Pharm Clin.

3 – La stérilisation féminine sous contrôle hystéroscopique avec le système Essure : A propos des 100 premières observations au CHU de Nantes – LOPES P, October 2004 : Genesis

4 – Une nouvelle technique de stérilisation tubaire sous contrôle hystéroscopique (à propos de 45 observations) – LOPES P, MENEZ C, Jan 2004 : Journal de gynécologie obstétrique et biologie de la reproduction.

5 – Une nouvelle technique de stérilisation féminine per-hystéroscopique sous anesthésie locale (A propos des 35 premiers cas avec  le système Essure) – LOPES Patrice, CO : M. Boudineau, P. Guihard, H. Martigny, C. Menez, Feb 2003 : Réalités en gynécologie-obstétrique.

6 – La stérilisation féminine perhystéroscopique sous anesthésie locale (résultats concernant les 25 premiers cas réalisés au CHU de Nantes) – LOPES Patrice, CO : C. Menez, H., Jan 2002 : La presse Médicale.